Storytelling ou le succès d'une campagne de financement participatif

Storytelling ? c’est quoi ? c’est pour qui ?
C’est pour les autres qui le font toujours mieux ; ce n’est pas pour nous et ca ne colle pas à ce que l’on propose…
C’est une technique fortement conseillée pour vos campagnes de financement participatif et aussi pour votre communication globale d’entreprise !

Le storytelling, quid ?

Il s’agit de raconter une histoire sans pour autant faire de sa communication un conte de fée !
Raconter une histoire grâce à des procédés narratifs permet de communiquer mieux et plus efficacement un message complexe.
Ce message peut contenir des anecdotes, des images symboliques, des métaphores ou un conte. Il fait appel à l’émotion des interlocuteurs ou lecteurs. Il s’agit de parler au cœur avant de parler à la tête.

Le point le plus important est : le message doit être compris. Dès lors, il doit être simple, accessible et rassurant.
L’enthousiasme est important mais doit être nuancé. Il ne faut pas croire que les gens vont tomber amoureux du projet comme vous : la famille joue le jeu mais pas forcement les inconnus.

Comment construire son storytelling ?

Toucher le cœur : oui !
Toutefois, laisser parler notre cœur et notre passion ne suffit pas à convaincre. Pour promouvoir notre projet grâce au storytelling, il faut théoriquement une structure de l’histoire en 3 points :
  • reconnaissance d’un problème ou besoin de l’interlocuteur
  • analyse du problème ou besoin
  • préconisation d’une solution.

Avec l’idée de
  • capter l’attention
  • stimuler le désir
  • convaincre grâce à de bons arguments

Pour structurer son propos, il faut faire et refaire des brouillons :
  • Réaliser un premier jet dans lequel on ne retient rien,
  • Le reprendre par la suite avec un regard extérieur et critique
  • Et recommencer...
Appliquer des techniques de storytelling permet d’être plus proche des lecteurs sans pour autant les divertir ni les détourner de l’objectif principal, financer votre projet par le crowdfunding dans notre cas.
Aussi assurez que les informations importantes sont communiquées comme entre autres qui vous êtes, pourquoi vous êtes là, quelle est votre crédibilité….

Typologies narratives du storytelling

Il existe une typologie, de plusieurs profils de storytelling, que présente Sebastien Durand dans son livre « Storytelling- Réenchantez votre communication », que vous pouvez à votre tour adapter à votre campagne de financement participatif.
Usuellement, pour faciliter la présentation, ces profils narratifs sont associés aux jours de la semaine.

Dimanche : éclairer et partager la connaissance

Ce profil se retrouve souvent pour des secteurs comme l’édition, les médias, les logiciels, les télécoms, les industries de la communication et créatives en général : tout ce qui pourrait apporter un savoir et éclairer.
Il faut insister alors sur le partage des connaissances et la lumière que vous pouvez apporter et faire œuvre de pédagogie.
Attention au revers de la médaille de ces secteurs : susciter la jalousie et manquer de modestie.

Lundi : vaincre les préjugés et être reconnu à sa juste valeur

Ce profil se trouve dans des secteurs essentiellement B2B, dans des activités peu « aimés » de tous, discrètes, telles que agriculture, énergie, travaux publics…
Il faut insister sur ses valeurs et se replacer dans l’histoire comme celui qui a vaincu les préjugés.
Attention le revers de la médaille : être sur la défensive ou l’effacement : ne rien faire et par conséquent, une absence d’image.

Mardi : conquérir et s’adapter avec agilité

Ce profil se trouve dans des secteurs à double identité, à la fois des valeurs positives et de jeunesse et à la fois de l’agressivité et du dépassement de soi par l’écrasement des autres comme le moteur de leur développement.
Il faut montrer une grande réactivité et insister sur le coté conquérant et excitant, allant jusqu’à jouer sur sa position de leader grâce à de la publicité comparative.
Attention le revers de la médaille : être aveuglé par le goût du risque et ne pas voir les dangers.

Mercredi : inspirer la confiance et être proche de ses clients

Ce profil concerne les produits qui impliquent une relation proche avec le consommateur, des produits du quotidien comme de l’agroalimentaire en général, compagnies de transport et des agences de voyages, banques et assurances.
Il faut donc se montrer digne de confiance, rassurant, voire maternant pour forger une relation forte et de proximité avec le client.
Attention le revers de la médaille : devenir invisibles à force d’être trop familier.

Jeudi : être puissant et le rester

Ce profil correspond à des multinationales, des groupes à taille mondiale qui exercent une domination sans partage ou une offre de produits / services destinée à des personnes puissantes ou qui pourrait apprécier une reconnaissance de leur puissance et leur supériorité. Ce sont aussi les marques de luxe.
Il faut prouver sa maîtrise du temps - passé, présent et futur - et sa puissance.
Attention le revers de la médaille : se scléroser dans le rôle de numéro 1 sans se remettre en cause.

Vendredi : devenir plus beau et susciter le désir

Ce profil répond aux critères des marques de mode ou de cosmétiques et en général les produits et services jouant sur des valeurs esthétiques et le désir et visant à abolir la laideur.
Il faut prouver susciter le désir et accorder une place importante au client.

Samedi : libérer les sens et ne pas se fixer de limite

Ce dernier profil concerne les marques symbolisant la fête jusque dans ses excès, les spiritueux , les marques «activistes» prêtes à choquer, ainsi que des produits ou services innovants qui souhaitent rompre avec les codes et les mœurs.
Il faut insister sur le coté « no limit » : fascinant, impulsif et sans tabous

Il s’agit donc de bien cerner qui est visé par votre récit. Dans le cas d’une campagne de financement participatif par le crowdfunding, demandez vous : qui est susceptible de soutenir mon projet ?
et racontez pour eux :
à quoi va servir le projet,
quel est le service rendu ?
et aussi
l’histoire de l’émergence de l’idée
la création : votre histoire :
pourquoi vous voulez faire de votre projet une réalité ?
Attention tout de même à ne pas tomber dans du mélodramatique.

Le profil de votre communauté de soutien dans votre campagne n’est pas toujours facile à identifier. Il est utile de prendre du recul sur son projet. Cherchez dans votre entourage un interlocuteur bienveillant qui peut vous posez de bonnes questions pour cibler et construire votre communication.

Au final, les avantages du storytelling sont nombreux. Par exemple:
  • accèder directement à une communauté de soutien possible dans la campagne de crowdfunding
  • partager ses rêves, ses convictions et ses passions
  • séduire ses interlocuteurs
  • diffuser un message sur son entreprise
  • renforcer l'adhésion de ses interlocuteurs à son projet, ses produits et services

Et vous, êtes –vous prêt à vous lancer et raconter votre histoire ?

Vous avez encore des questions ? Posez nous vos questions sur le financement participatif, sur le crowdfunding, sur le storytelling... !

Prêt pour le storytelling : envoyez-nous votre histoire et nous la publierons !

* Sebastien Durand « Storytelling- Réenchantez votre communication » - Dunod

Entrepreneurs,

Mieux développer sa PME

Business coaching

Conseil stratégique & financier



Contact

Céline Valentin
celine.valentin@coesia.fr
06 22 36 18 12



Téléchargez


Derniers articles +

PME : Comment trouver un investisseur ?

Quelle que soit la taille de l'entreprise, trouver un investisseur est toujours un vrai challenge. Pour être efficace...
La suite…

Financer un projet : 3 clés pour y parvenir!

Votre idée, elle est là, elle est claire dans votre tête. Ça y est, il est temps de vous lancer et de créer votre entreprise. Mais voilà,...
La suite…

Le capital humain, vecteur de croissance pour l'entreprise

Coaching, Formation, team-building... Ce vocabulaire a petit à petit envahi le quotidien des entreprises. Derrière ce large champ lexical...
La suite…