​ ​Quel avenir pour le crowdfunding PME en France?

 

Crowdfunding et PME: nouveau départ le 1er octobre

Mercredi 1er octobre entre en vigueur en France la nouvelle réglementation du financement participatif, le crowdfunding PME.

Est-ce une réelle source de financement pour les PME et les startups?

Certes, au regards des besoins de financement des PME françaises : 78 millions d’euros, alors que les PME françaises feront face à un manque de financement de 60 milliards d’euros d’ici trois ou quatre ans (Source La tribune), le crowdfunding compte peu…
En revanche, le financement participatif se « démocratise » et devient un terme connu du grand public, voire familier pour les startups et les PME en croissance. Une preuve : les montants récoltés ont triplé en 2013 !

Ce nouveau mode de financement séduit car il permet de communiquer et de fédérer une communauté autour des sociétés, que ce soit des investisseurs, des proches et aussi des clients, des salariés ou des partenaires.

Vers une professionnalisation du crowdfunding PME

La nouvelle réforme y contribue!

Pour les personnes physiques gérant une plateforme de financement participatif , elles devront avoir le statut de « intermédiaire en financement participatif » ou de « conseiller en investissement participatif » pour celles dédiées au financement en capital – ou equity crowfunding. C’est un gage de la compétence professionnelle des personnes à l’origine de ces plateformes.
Coté plateformes, elles devront être enregistrées au registre unique des intermédiaires financiers (Orias).

Les projets à soutenir deviennent aussi plus professionnels !

Le business model est de plus en plus abouti, les présentations des projets plus claires et plus compréhensibles.

Le crowdfunding est donc une véritable alternative pour le financement des PME et des startups. Il complète les financements existants (banque, business angel, fond d’investissement, etc) sans s’y substituer.

Des questions? 
En savoir plus sur le crowdfunding des PME ou start-up?
Vous êtes startuper? Par exemple, apprendre à bien animer sa campagne de financement participatif start-up?

Article de référence et image: La Tribune

Écrire commentaire

Commentaires : 0