Le capital humain, vecteur de croissance pour l'entreprise

Coaching, Formation, team-building... Ce vocabulaire a petit à petit envahi le quotidien des entreprises. Derrière ce large champ lexical se cache pourtant un seul et unique concept : le capital humain.
Si le terme n'est pas nouveau, la crise économique actuelle en a réaffirmé l'importance.
Omniprésent dans le management des grandes entreprises ces dernières années, la gestion du capital humain intégre désormais de plus en plus souvent le jour le jour des TPE et des PME.
Pour vous aider à mieux comprendre l'importance de ce concept et les différentes manières d'y porter attention, voici quelques points clefs :

Le capital humain: compétence, expérience, connaissance

On résume souvent le capital humain à la formule « le savoir, le savoir-faire et le savoir-être ».
Introduit à partir des années 60 dans le monde de l'entreprise, la notion de capital humain traduit, en terme économique, l'accumulation des savoirs détenus aussi bien par les salariés que par les dirigeants de l'entreprise.
Une définition plus officielle décrit le capital humain comme « la somme des connaissances, qualifications, compétences et caractéristiques individuelles qui facilitent la création du bien-être personnel, social et économique » [1]
Certains économistes, comme Gary Becker, rajoute à cette définition, la personnalité, la réputation et l'apparence d'une entreprise. En somme, le capital humain regroupe une grande partie des ressources immatérielles de l'entreprise, au même titre que les brevets ou les marques.

Une étude du cabinet de conseil Ernst & Yong en 2007 estime toutefois que l'ensemble de ces capitaux immatériels représente 60% du total des actifs d'une entreprise mais que seulement 36% est inscrit à leur bilan. Ce constat sur l'importance des capitaux immatériels est partagé par l'OCDE qui en 2012 estimait que d'ici à « 2060, le capital humain serait l'un des moteurs principaux pour assurer pour la croissance à long terme de l'activité économique. »

L'importance du capital humain dans la création de valeur

Tout comme tous le capital industriel ou le capital financier, le capital humain doit faire l'objet d'une attention particulière.
Si la gestion de ce capital immatériel est, bien entendu, importante pour assurer la cohésion des équipes au sein de l'entreprise, les études montrent qu'une bonne gestion du capital humain rime également avec une meilleure productivité et des gains économiques importants pour les entreprises.
Dans une étude récente, l'entreprise Citrix va même jusqu'à suggérer que les sociétés qui font le choix d'investir sur le capital humain réalisent des bénéfices jusque 2 fois supérieurs aux autres.
Cet impact économique s'explique avant tout par l'implication que démontrent les salariés dès lors que leur savoir-faire et leur savoir-être sont reconnus et valorisés.
Les chercheurs de l'université de Chicago au début des années 2000 avaient déjà montré que plus les connaissances des salariés sont stimulées, plus ceux-ci ce déclarent épanouis dans leur environnement professionnel. Hors, un collaborateur heureux est 43% plus productif et 86% plus créatif et innovant.
Enfin, pour un chef d'entreprise, investir dans son capital humain est aussi synonyme de réduction du turn-over. Contrairement à une idée reçue, le salaire n'est pas la principale cause de démission des salariés. Loin devant la rémunération, le bien-être au travail et l'épanouissement professionnel sont les principales raisons qui poussent les employés à rester ou vers la sortie.

Des solutions de gestion de capital humain adaptées à vos besoins

Formation, coaching, team-building, workshop... il ne reste qu'à savoir quelle solution mettre en place dans votre entreprise !

Il existe de nombreuses manière pour valoriser le capital humain au sein d'un établissement. Chacune des solutions répond à un besoin spécifique et peut s'adapter à la taille et la structure de votre entreprise.
Que vous souhaitiez valoriser l'implication des salariés, mettre en avant leurs connaissances, ou leur proposer l'acquisition de nouvelles compétences.... il est primordial de commencer par une évaluation des besoins, des solutions déjà proposées et des enjeux auxquels font face vos équipes.

Conscientes de l'importance du facteur humain pour la compétitivité des établissements français, les institutions n'hésitent pas à soutenir les entreprises qui investissent dans les capitaux immatériels. Du compte personnel de formation au crédit d’impôt pour la formation du chef entreprise en passant par les différentes aides locales mises en place par les conseils régionaux, quel que soit le statut et la taille de votre entreprise, il existe de nombreuses solutions pour faire évoluer en permanence votre capital humain sans pour autant exploser votre budget.

Si vous souhaitez plus d'informations ou réaliser un diagnostic pour valoriser votre capital humain, n'hésitez pas à nous contacter.

[1]Définition de l'OCDE
Plus d'articles dans les catégories accompagnement des PME, coaching, business coach, stratégie d'entreprise

Entrepreneurs,

Mieux développer sa PME

Business coaching

Conseil stratégique & financier



Contact

Céline Valentin
celine.valentin@coesia.fr
06 22 36 18 12



Téléchargez


Derniers articles +

Financer un projet : 3 clés pour y parvenir!

Votre idée, elle est là, elle est claire dans votre tête. Ça y est, il est temps de vous lancer et de créer votre entreprise. Mais voilà,...
La suite…

Le capital humain, vecteur de croissance pour l'entreprise

Coaching, Formation, team-building... Ce vocabulaire a petit à petit envahi le quotidien des entreprises. Derrière ce large champ lexical...
La suite…

Coach de PME : donner du sens pour gagner en performance

Coach de PME depuis 6 ans, je vous livre ici ma vision du coaching d’entreprise et vous explique mon rôle précis à vos côtés, que vous so...
La suite…