La révolution de l’open innovation 3ème génération.

Publié le 17 avril 2013 dans start-up, innovation

Open Innovation en français, innovation ouverte …

C'est une autre vision de l’innovation incluant la notion de créativité, d’échange, de partage, avec la notion de Donner & Recevoir.

Arnaud, co-fondateur de Inventive, présente l’Open Innovation 3ème génération et nous explique en quoi cela change le monde ?

 

Vous voyez le monde changer ?

En quelques années, internet n’est plus seulement devenu une fenêtre ouverte sur le monde, c’est désormais un véritable tissu social d’échanges permanents, que (presque) toutes les générations adoptent majoritairement comme leur réalité sociale. Un espace d’information et d’expression ultra-segmenté pour chaque besoin individuel.

Aujourd’hui, il ne se passe pas une semaine sans que cette action collective n’ait une influence sur nos sociétés : l’essor du financement participatif (crowdfunding), va permettre cette année de lever 5,1Mds$ d’investissements pour des milliers de nouveaux projets, la multiplication des plateformes de concours (crowdsolving) et de participations plus ou moins créatives (crowdsourcing*) sont aujourd’hui largement utilisées par les grands groupes. Majoritairement pour fidéliser leurs clients.

Et ce n’est que le début. Comme l’exprime le philosophe Michel Serres :

« Ce n’est pas une crise, c’est un changement de monde. » (JDD, 30/12/12).

 

La place de l’Open Innovation dans l’entreprise.

Dirigeant de TPE-PME ou directeur de département : vous vous demandez en quoi l’Open Innovation est utile au développement de l’entreprise? Vous vous demandez si c’est adapté à vos besoins, et si oui comment ?

Et, êtes-vous prêt à assumer les changements structurels que l’arrivée d’une innovation implique ?

 

Tout d’abord, réglons un point : l’Open Innovation n’apporte pas « la lumière » à des entreprises qui en ont besoin : l’entreprise est une besogneuse de l’innovation, cherchant chaque jour des solutions pour améliorer ses produits, créer de nouveaux modèles économiques, réduire ses coûts.

 

3 générations d’Open Innovation.

On peut classer les différentes solutions d’Open Innovation selon 3 générations :

 

- La « mécanique » de la 1ère génération d‘Open Innovation est linéaire et manuelle, elle nécessite des trésors de ressources. C’est le cas de l’ancestrale boite à idées. Les solutions de concours (Crowdsolving) rentrent également dans cette catégorie : à un problème posé des centaines (milliers) d’individus répondent et chaque proposition doit être étudiée.

 

- La 2ème génération est le « 2.0 » de l’Open Innovation. Des plateformes proposent de recueillir les opinions des clients (Social CRM) ou des salariés (Réseau Social d’Entreprise) ; d’autres solutions s’occupent à l’inverse de construire les solutions de façon collaborative : un premier créateur propose une idée, qui est ensuite publiée et améliorée par l’ensemble des autres créateurs de la communauté et de l’entreprise elle-même. Cette méthode appartient à la famille du Crowdsourcing, mais en terme d’innovation elle est très limitée, du fait même de sa publication avant sa mise sur le marché.

 

- La 3ème génération, quant à elle, s’occupe de créer les conditions favorables à l’industrialisation de l’innovation, à savoir créer un écosystème reprenant les techniques du 2.0 (big data, échanges) en contrôlant certaines familles de données sous le sceau de la Propriété Intellectuelle, et d’appliquer des méthodes de créativité et de valorisation sur un faisceau « problèmes-idées-population » afin de garantir un flux continu d’innovations, pour enrichir les projets innovants de l’entreprise et maximiser les opportunités de marchés.

 

L’Open Innovation pour développer l’entreprise?

Que ce soit pour les TPE, les PME ou les grandes entreprises : se pose la question de où et comment intégrer l’Open Innovation.

Jusqu’à sa 2ème génération, l’Open Innovation va uniquement enrichir le flux existant de réflexion et de développement afin de consolider des orientations prises ou encore imaginer des solutions auxquelles personne n’avait pensé au sein de l’entreprise.

 

Aller au delà des idées, c’est faire la différence ?

Bien sûr ! Extrêmement nombreux sont les exemples de succès de ceux qui savent canaliser la créativité dans un processus de valorisation de marché, des plus grands comme Apple et Samsung jusqu’aux petits... qui sont devenus grands, comme Google ou encore Dyson.

Faire la différence, c’est être parmi ceux qui sont capables d’ajouter les « idées qui sortent du cadre » à leurs processus de développement et de production. À défaut, il faut accepter de se laisser distancer...

Mais comment canaliser du « hors cadre » dans un flux d’entreprise, nécessairement délimité ?

 

La complexité à laquelle doit faire face une entreprise pour innover -et donc être plus compétitive- se résume dans ces trois contradictions :

  • Stimuler la créativité sans s’engager dans une réalisation systématique,
  • Mettre en place des méthodes de créativité et de sélection fiables sans déployer des ressources supplémentaires,
  • Adapter sa structure organisationnelle et productive pour rendre l’entreprise efficace dans la mise en oeuvre de chaque innovation... et sans déstabiliser ses collaborateurs.

Soyez riches d’idées.

La créativité existe en chacun de nous. C’est une conviction et Inventive, première plateforme de 3ème génération d’Open Innovation, le prouve.

Déjà plus de 500 « vous et moi » ont imaginé des innovations dans différents secteurs d’activité (automobile, sports, services à la personne, collectivités,...), pour un total de gains nets et d’économies de plus de 900M€. Les premières entreprises qui ont mises en oeuvre nos innovations (TPE fabricant d’huiles, PME industrielle) se sont enrichies de plusieurs points de compétitivité et d’une culture d’innovation permanente.

 

L’expansion de cette innovation collective (ou  Crowdinnovation) ne fait que commencer. Arie de Geus a dit : « Votre capacité à apprendre plus vite pourrait bien être votre seul avantage compétitif. ». Avec cette 3ème génération d’Open Innovation, il existe désormais une solution afin d’industrialiser l’innovation dans les entreprises. La question qui se pose désormais est :

« Prendrez-vous l’avantage ? ».

 

* crowdsourcing, en français travail collaboratif ou externalisation impliquant créativité, intelligence et savoir-faire d'un grand nombre de personnes


Downloader l'article


A propos de l’auteur

Arnaud Bonnefond est co-fondateur d’inventive.fr.

Avant de créer la première start-up d’Open Innovation de 3ème génération, il a été ingénieur R&D chez Philips et Alcatel-Lucent, puis géré des programmes d’anticipation tel que le lancement de EDGE en France, la mise en place du Technocentre de France Telecom ou la création de modèles économiques innovants pour la Télévision Mobile Personnelle.

Plus d'articles dans les catégories start-up, innovation

Entrepreneurs,

Mieux développer sa PME

Business coaching

Conseil stratégique & financier



Contact

Céline Valentin
celine.valentin@coesia.fr
06 22 36 18 12



Téléchargez


Derniers articles +

PME : Comment trouver un investisseur ?

Quelle que soit la taille de l'entreprise, trouver un investisseur est toujours un vrai challenge. Pour être efficace...
La suite…

Financer un projet : 3 clés pour y parvenir!

Votre idée, elle est là, elle est claire dans votre tête. Ça y est, il est temps de vous lancer et de créer votre entreprise. Mais voilà,...
La suite…

Le capital humain, vecteur de croissance pour l'entreprise

Coaching, Formation, team-building... Ce vocabulaire a petit à petit envahi le quotidien des entreprises. Derrière ce large champ lexical...
La suite…