PME : Comment trouver un investisseur ?

comment trouver un investisseur

 

 

 

 

Quelle que soit la taille de l'entreprise, comment trouver un investisseur est toujours un vrai challenge.

Pour être efficace, cette recherche de financement se doit d'être menée avec rigueur et stratégie.

Voici nos quelques conseils pour bien vous y prendre.

Le business plan, un outil indispensable pour les investisseurs

S'il y a bien un document indispensable à la recherche de financement, c'est le Business Plan.

Que ce document soit présenté directement aux potentiels investisseurs ou qu'ils vous servent uniquement à mieux définir votre stratégie, la préparation du business plan de votre entreprise est la première étape de votre succès.
Sensée démontrer, en quelques pages, la pérennité de votre projet, la cohérence de votre proposition et la savoir-faire de vos équipes pour le déployer, le business plan doit comporter plusieurs informations clefs :

  1. Les besoins des clients auxquels l'entreprise répond. Ces besoins émergent d’un problème rencontré, d’attentes insatisfaites, d’évolution dans leurs activités, etc.
  2. La solution proposée pour répondre à ces besoins.
  3. Vos atouts par rapport à la concurrence.
  4. Les données chiffrées concernant votre marché: quelle est sa taille ? Quelles sont les perspectives de croissance ? Les grandes tendances ?
  5. La pertinence des membres de votre équipe : En plus de leur titre au sein de la société, les collaborateurs en question seront surtout présentés avec leurs savoir-faire personnels : compétences, expériences, degré d’autonomie, esprit d’initiative, potentiel d’évolution, etc.
  6. Les différents indicateurs financiers. Cette partie est généralement considérée comme l'une des plus importantes. Elle permet aux futurs investisseurs de juger de la pérennité du projet.

Ceci étant, elle ne peut être réalisée qu’à partir d’un plan stratégique claire, cohérent et pragmatique.

Identifier l'investisseur adapté à votre projet

Une fois le business plan élaboré, encore faut il savoir à qui le présenter.

Du crédit bancaire classique aux business angels en passant par les fonds d'investissement, il existe de nombreuses sources de financement. Toutefois, tous ne s'adressent pas aux mêmes entreprises et ne répondent pas aux mêmes besoins.

 

Les investisseurs sont parmi les plus prisés. Ce sont des fonds d’investissement, des entreprises ou même des particuliers qui décident d'allouer une partie de leur cash avec pour objectif de réaliser une plus-value. En investissant dans votre entreprises, ils prennent donc part au capital de votre société pour une durée moyenne de 5 ans.

C'est pourquoi bien choisir de ce futur partenaire financier est primordial.

 

Nous pouvons distinguer 4 types d’investisseurs :

  • Ceux dits en « love money » : ceux des amis ou personnes de votre réseau proche qui croient en votre projet et décide de vous faire confiance. La love money constitue souvent l'un des premiers investissements reçus par les entreprises.
    Les sommes investies par les proches varient de quelques centaines à quelques milliers d'euros mais les montants dépassent rarement les 200 000 euros.
    Au delà de la valeur levée, l'investissement « love money » est également un signal positif envoyé aux autres potentiels investisseurs externes. 
  • Les Business Angel, très populaires depuis quelques années, ce sont des investisseurs que l'on associe généralement au secteur des nouvelles technologies. Ils investissent dans des entreprises souvent jeunes et en plus de l'aspect financier, les business angel mettent à disposition des entrepreneurs leur expérience, leurs réseaux relationnels ainsi qu'un accompagnement personnalisé pour assurer la réussite du projet. Les sommes investies sont comprises entre 200 000 € et 1 millions d’euros.
  • Les investisseurs en crowdfunding. Symbole de l'économie participative, et plus précisément, l’équity-crowdfunding, le crowdfunding permet aux entreprises de lever des fonds auprès d'investisseurs particuliers par le biais de plateforme web. Ce mode de financement s'adresse à tous types d'entreprises, quel que soit le secteur d'activité. La contribution moyenne de chaque investisseur est de 56 euros. Si vous optez pour ce type d'apport, il vous faudra convaincre un grand nombre de personne d’investir dans votre projet. Ceci nécessite une bonne communication, fréquente et régulière, au cours de votre campagne de levée de fonds.
  • Les fonds d'investissement, plus classiques, ils sélectionnent leur projet en fonction des perspectives d'évolution et de rentabilité. Leurs décisions d'investissement sont généralement dictées par les indicateurs financiers de votre entreprise. Ils sont en outre très souvent spécialisés par secteur d'activité.
    Vous l'aurez compris, trouver un investisseur est chronophage, il est donc essentiel de bien cibler votre recherche.

Pour être efficace dans votre recherche de fonds, il est donc indispensable que vous fassiez le point sur les particularités de ces différents partenaires financiers et que vous définissiez les caractéristiques qui correspondent le mieux à votre projet

Présenter son projet

Maintenant, votre stratégie définie et votre potentiel futur investisseur identifié, il est temps d'aller lui présenter votre projet.

Cette étape est, pour de nombreux chefs d'entreprise, l'une des plus compliquées.

 

En première ligne face aux investisseurs, vous devez, en quelques mots le convaincre de la solidité de votre proposition, de la maîtrise dans votre projet et de la pertinence de votre organisation.

Il est capital de pouvoir vous montrer fiable et sûr de vous. En effet, il est commun que durant cette présentation, les investisseurs observent tous vos comportements et réactions. Pour vous tester, ils n'hésiteront pas à poser des questions « pièges » et à essayer de vous dérouter en abordant des sujets plus ou moins délicats.
Vous l'aurez compris, cette présentation ne doit pas être prise à la légère. Vous n'aurez qu'une seule chance de convaincre un investisseur, il faut donc vous préparer, tant sur le fond sur la forme faute de quoi le projet risque de ne pas aboutir.

Trouver un investisseur demande donc à la fois une méthodologie bien structurée, une connaissance avertie de votre secteur d'activité, mais également du temps.
En vous faisant accompagner par un professionnel dans ces démarches, vous gagnez en sérénité et en tranquillité et continuez de vous concentrer à 100% sur votre cœur de métier.

Pour en savoir plus sur nos prestations d'accompagnement à la recherche de financement

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Sachau (mercredi, 11 avril 2018 19:10)


    Je souhaiterais vous faire part de mon dossier pour un rachat de fond de commerce dans le sud de la France, une discothèque en très bonne santé, qui c’est fait de 2012 à 2016 un chiffre d'affaire moyen de 750 000 €, et plus de 819 000 en 2017 une évolution constante et rentable, plein de chose seront mis en place en plus des projets énumérer dans le business plan.

    Je cherche un investisseur ou un associé temporaire pour le rachat d'un fond de commerce déjà existant dans le Languedoc Roussillon.
    Je souhaiterais donc un investisseur privé pour me prêter la somme de 650 000 € avec un pourcentage a définir entre nous.
    OU
    Un associé temporaire, c'est a dire qui me prêterais minimum 400 000 €, qui aurait un remboursement mensuel de la somme investit, un pourcentage sur CA + un salaire minimal (a voir) et lorsque sa somme est en totalité remboursé, il ne fera plus parti de la société.
    Plus de renseignement vous pouvez me joindre sur marina.sachau@hotmail.com

  • #2

    El hadji Amath THIAM (mardi, 24 avril 2018 18:29)

    Bonjour, je veux un partenaire pour mon cabinet de conseils juridiques.